Site national du syndicat des infirmier(e)s scolaires

87 bis avenue Georges Gosnat, 94200 Ivry sur Seine

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Ivry-sur-Seine, le 16 mars 2018.
Pour des élèves en meilleure santé
ou des médecins en meilleure santé ?

Pour renforcer la santé des élèves à l’école, le CESE préconise de renforcer l’implication des parties prenantes dans les actions de prévention, dans son rapport rendu le 14/03/2018.
 
Une formation pour une culture commune de tous les personnels est une revendication du SNIES.
Les interventions ponctuelles sont fort heureusement, et depuis très longtemps abandonnées, au bénéfice de projets centrés autour des élèves, dès leur plus jeune âge. Nous sommes la plupart du temps les pilotes des projets de santé, et n’acceptons de nous voir spoliés de cette mission. Une réponse adaptée et rapide aux besoins doit être garantie.
 
Pour le SNIES, des créations d’emplois d’infirmier.e, en plus que ceux des médecins, sont à prévoir. Tous les établissements scolaires du 1er au 2nd degré, ou de l’enseignement supérieur, ne bénéficie pas d’un poste infirmier, référent santé au sein de l’équipe éducative.
 
LES ACTIONS EN SANTÉ SONT À ÉVALUER, CONTRÔLER ET VALORISER
 
Nous déplorons, comme le CESE, l’absence d’indicateurs dans le projet de loi de finances. Cependant, une évaluation de la santé à l’école par le biais des actions d’éducation à la santé ne répond pas à la réalité de notre quotidien.
Recruter des médecins pour être à la tête d’une équipe pluriprofessionnelle et pour être les interlocuteurs des structures de recherche épidémiologique, ne sont pas de bons objectifs d’amélioration de la santé des élèves.
 
Des médecins sur le terrain, sont nécessaires pour assurer la visite médicale obligatoire de la 6ème année, départ d’un suivi des problématiques de santé pouvant altérer la scolarité.
 
Le SNIES rejettera fermement toute tentative de pilotage ou de coordination par le médical.
 
Nous demandons une formation à l’entrée à l’exercice en milieu scolaire plus ambitieuse que celle de 6 mois daignée par l’académie de médecine (rapport du 31/10/2017) et reprise par le CESE.
L’infirmier.e a un rôle propre, en toute autonomie. Notre profession est en constante évolution et doit bénéficier d’un parcours complet : licence, master, doctorat.
 
Le SNIES UNSA-éducation est un syndicat infirmier de l’Éducation nationale participant à l’émancipation de sa profession trop souvent contrée par le corps médical qui refuse toute évolution de notre métier au détriment des besoins de santé de la population.
 
Le SNIES est un syndicat qui représente les personnels infirmiers de l'Éducation nationale 
acteurs indispensables de la santé scolaire sur tout le territoire.
POURQUOI SE
SYNDIQUER
AU SNIES ?
adherer
    


 
virement du traitement education nationale Snies
    Le SNIES UNSA Education est sur Facebook