Site national du syndicat des infirmier·e·s scolaires

87 bis avenue Georges Gosnat, 94200 Ivry sur Seine

Rapport de la cour des comptes sur les médecins et personnels de santé de l'EN

 
Préconisation d'une réorganisation complète et révision des méthodes de travail.....Bien résumé au chapitre "Recommandations"----> "Unifier le service de médecine scolaire et revoir les méthodes de travail"
Un dossier suivi de près par le Snies Unsa éducation !
Concours d'entrée à l'EN 2020
 
Académies organisant un concours d'entrée
Aix-Marseille, Amiens, Besançon, Caen, Clermont-Ferrand, Corse, Créteil, Dijon, Grenoble, Lille, Limoges, Lyon, Martinique, Montpellier, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Paris, Poitiers, Reims, Rennes, La Réunion, Rouen, Strasbourg, Toulouse, Versailles, Mayotte, Polynésie française.

Nombre de postes disponibles par académie : 
 
Date limite de dépot du dossier : 8 juin 2020   
 
Les dates de concours sont reportées en Juin-juillet 2020

Equipement des personnels infirmiers

 
En réponse au manque de matériel ou fourniture de matériel peu adapté à la prise en charge des suspicions Covid-19, le Snies et le Snics ont adressé un courrier commun au Ministère de l'Education Nationale pour dénoncer ce manque de matériel à disposition (masques chirurgicaux et FFP2...)
Sur la base de ce courrier, des courriers intersyndicaux ont été adressés aux rectorats.
Lire ici 
Le Ministère de l'éducation nationale a fait parvenir au CHSCTMinistériel  différents documents concernant les masques
 
- Document DGRH-CHSCTM
- Notice d'utilisation
- Notice d'utilisation FAQ
- Caractéristiques
 
 
Coronavirus-Covid 19 - Respect des consignes sanitaires pour l'organisation des concours
Dans le cadre des recommandations sanitaires liées au Covid-19, l’organisation d’épreuves de concours en présentiel impose une application des mesures gouvernementales et une déclinaison adaptée de l’avis du Haut Conseil de Santé Publique.
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU SNIES UNSA Education
Ivry-sur-Seine, le 15/05/2020.
Les infirmier·es de l’Éducation nationale
en première ligne
Mal équipé·es, tous préparent la reprise des élèves depuis le 11 mai
Les 7 500 infirmier·es de l’Éducation nationale et de l’enseignements Supérieur sont pleinement engagé·es dans la lutte contre le coronavirus. À chaque niveau du système éducatif, elles et ils agissent au quotidien pour préparer la reprise, former aux gestes barrières, et accompagner les élèves et les étudiants.
 
 ACCUEILLIR DÈS L’OUVERTURE
La formation aux gestes barrières fait partie intégrante, et depuis longtemps, des actions de prévention et d’éducation pour la santé que mènent les infirmier·es, dans tous les types d’établissements scolaires. Cette expertise et ces compétences doivent être mises à profit pour lutter contre l’épidémie. Depuis le 11 mai, toutes et tous sont en première ligne pour accompagner les équipe éducatives et les élèves.
Il paraît aujourd’hui évident que les 7 500 postes infirmiers – pour 12 000 établissements du second degré – sont très en deçà des besoins réels, pour le suivi individuel des élèves comme pour la prévention.
 
 SE PREPARER MALGRÉ LES MANQUEMENTS
Les mesures de protection individuelles ne sont pas du tout satisfaisantes pour l'heure. Les masques ne sont toujours pas arrivés dans plus de 8 infirmeries sur 10.
9 sur 10 ne sont pas équipées en blouses à usage unique, et 8 sur 10 n'ont pas accès à une visière ou des lunettes de protection.
Ces outils de travail sont indispensables pour garantir l’accueil du public, et prendre en charge les suspicions de cas de Covid-19 qui vont se manifester dans les établissements.
Plus de 9 infirmier·es sur 10 estiment donc insatisfaisant leur équipement de protection pour cette reprise.
Pour le SNIES, si les conditions de sécurité ne sont pas réunies, certaines situation de travail pourraient faire l’objet d’un droit de retrait.
 
 POURSUIVRE LE SUIVI INFIRMIER DES ÉLÈVES
Pendant le confinement, le suivi des élèves en situation difficile, ou en risque de décrochage scolaire s’est poursuivi, grâce aux capacités d’adaptation des infirmier·es. L’organisation de l’accueil dans les écoles, les collèges ou les lycées ne doit pas faire l’impasse sur le retentissement que cette crise a sur les élèves. Les missions infirmières d’écoute, de soutien, de relation d’aide, sont indispensables pour l’identification du mal-être des jeunes et leur prise en charge adaptée.
 
La place de l’infirmier·e à l’Éducation nationale doit être confirmée et amplifiée pour la réussite de tous les élèves.
 
Contact presse : FAURE-MAURY Alexandre,
Secrétaire national, infirmier de l’Éducation nationale, 07-68-75-02-63
Le lavage des mains expliqué en vidéo pour le primaire par une infirmière de l'académie de Nice


 
Depuis le début de l'épidémie l'usage de gel hydro-alcoolique développe le risque de développer une dermite d'irritation des mains.
Comment prévenir cette dermite ?
La prise en charge des migrants, qu'ils soient en situation régulière ou irrégulière, est complexe. En effet, elle se heurte à plusieurs barrières dont une des plus importantes est la barrière linguistique.
Retrouver toutes les traductions sur

Confinement, déconfinement, les infirmier(e)s scolaires sont des professionnels sur qui la communauté scolaire peut compter.

Au lendemain de l'annonce du déconfinement "progressif" par le Président de la République en date du 11 mai 2020, ils font savoir que toute la communauté scolaire peut compter sur eux, comme c'est déjà le cas actuellement, que ce soit en terme de suivi, d'écoute et de conseil.
Soutien psychologique
Le réseau P.A.S (Prévention, Aide et Suivi) de la M.G.E.N.
est joignable au

0800-500-005
 
FLASH SPÉCIALInfirmier·e·s de l'EN en danger
AGISSEZ sans tarder , nous sommes en réel danger
Le Premier ministre a défini le cadre de la future loi de Décentralisation, Différenciation et Déconcentration, dite "Loi 3D" qui propose explicitement une gestion par les Départements des personnels infirmiers de l'Éducation nationale.
 
 
la fédération UNSA éducation a publié le 13 février un communiqué sur son positionnement quant aux premières pistes envisagées dans la circulaire du Premier ministre :
http://www.unsa-education.com/Sante-a-l-Ecole-ne-pas-decentraliser-mais-renforcer-et-ameliorer
Le Ministère de l'Education Nationale a édité plusieurs guides d'accompagnement en cas d'incivilité ou d'agression dans le cadre de nos fonction.
 
Pour les consulter

   

 
POURQUOI SE
SYNDIQUER
AU SNIES ?
adherer