Infirmiers-ères de l'Education Nationale   et du Supérieur

               BIENVENUE SUR LE SITE NATIONAL DU  SNIES UNSA EDUCATION

                            dernières infos 

trans 81
Voici le moment venu de retourner sur les bancs de l’École.


Nous accueillerons les élèves et les étudiants, nous les accompagnerons pour un bien être leur permettant de poursuivre leur parcours pédagogique et éducatif.

Ce parcours éducatif où les infirmier-ière-s doivent y être impliqué, en particulier sous la thématique « corpssanté-sécurité ».

Y sera probablement associé l’apprentissage des gestes qui sauvent face aux menaces terroristes qui frappent encore notre pays. Cet été a endeuillé des familles à qui nous présentons toutes nos condoléances et sommes à leur disposition pour toute aide.

Un syndicat c’est aussi savoir se monter solidaire. C’est par ces valeurs d’humanisme, de solidarité, de respect que de nouveaux secrétaires académiques prendront leurs fonctions.......Lire la suite



FLASH missions

Chers et chères collègues,
Audience au Ministère Education Nationale
  22 juillet 2016

 
 
En intersyndicale avec le SNICS, le SNIES UNSA Education s’est rendu au Ministère de l’Education Nationale.

La profession est perplexe, décontenancée, en colère. Depuis novembre 2015, certains Recteurs ont défini la mise en œuvre de la politique de santé académique sans tenir compte des textes en vigueur.

Nous avons demandé au Cabinet de la Ministre, d’imposer à tous les Recteurs l’application stricte de l’arrêté du 3 novembre 2015, définissant une visite médicale au cours de la 6ème année.

Afin de faciliter celle-ci, une convention avec le Ministère de la Santé est en cours pour rapprocher la médecine de ville à la médecine scolaire. Resterait à implanter les emplois de médecins au plus près des besoins, comme cela se pratique déjà pour les emplois infirmiers.  

Une lettre ministérielle de cadrage de nos missions est réclamée pour la rentrée scolaire 2016, afin de pouvoir organiser efficacement les actions dans le 1er degré.
 
A savoir 

Des responsables légaux ne pourraient pas porter plainte contre le Ministère de l’Education Nationale si leur enfant n’a pas pu bénéficier d’une visite médicale par un médecin de l’Education Nationale. L’arrêté ne stipule pas l’exclusivité par l’Education Nationale et peut donc être réalisé par un autre médecin (de ville, pédiatre, PMI…).
Le rapport sur la santé à l’Ecole n’ayant pas fait l’objet d’arbitrage n’est donc pas encore rendu public. Il nous est interdit de présager d’une éventuelle décentralisation que le Ministère exclut d’ores et déjà totalement de ses projets.
 Nous représentons ensemble 94% de la profession et nous nous sommes donc exprimés pour enfin obtenir sans plus aucune ambiguïté la réalisation d’une visite de la 6ème année exclusivement par un médecin. Les infirmières ont, quant à elles, la responsabilité du suivi infirmier et de l’education à la santé des élèves tout au long de leur scolarité au sein des équipes éducatives et pédagogiques.



                                                                                 pass educ

Pass éducation étendu, enfin ! Victoire

 

L’annonce par la Ministre de l’extension du PASS à tous les personnels de l’Éducation nationale travaillant en EPLE vient répondre en grande partie à une exigence que nous portons depuis 2012.

C’est une marque de reconnaissance que nous attendions et une avancée vers l’égale dignité des différents professionnels de l’Éducation. L’UNSA Éducation avait interpelé la Ministre et lancé une pétition en 2014 pour la généralisation du PASS Éducation. Celui ci permet d’accéder gratuitement aux collections permanentes des musées et monuments nationaux.

Nous saluons cette avancée permise par la mobilisation de l’UNSA Éducation et des 10 000 signataires de notre pétition « PASS Éducation, pas d’exclus ! ». Nous continuerons cependant à agir pour que l’ensemble des personnels en bénéficie.

Laurent Escure, Secrétaire général de l’UNSA Éducation

C’était aussi une motion votée au congrès du SNIES UNSA Education en juin dernier, qui n’avait jamais relâché  ses actions.

Le SNIES UNSA Education représente les infirmiers éducateurs de santé à l’Education Nationale. Membres de l’équipe éducative, nous participons activement au parcours éducatif de santé, aux séances d’éducation à la santé et à la citoyenneté. La réforme du collège nous implique à travers les EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires) nécessitant un travail de recherche, d’investigation, d’animation à mener avec nos élèves.

Les infirmier-ière-s, personnel de l’Education Nationale, doivent ils-elles faire abstraction de l’accès au monde culturel ?

Le SNIES UNSA Education exige l’attribution du Pass Education pour tous dans le respect d’une égalité de reconnaissance de tous les professionnels.

Communiqué de presse

 

Paris, le 20 juin 2016

Des moyens supplémentaires pour une politique ambitieuse d’éducation à la sexualité 


 

Le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes souligne dans un rapport que, seule une petite minorité de jeunes bénéficient tout au long de leur scolarité des 3 séances annuelles obligatoires d'éducation à la sexualité au sein des établissements scolaires, comme le prévoit la loi.

 

Pour le SNIES, il est indispensable que dans l'éducation du futur citoyen, les compétences psychosociales, maîtrise du corps, de la santé soient prises en compte. Une éducation à la sexualité, avec la découverte du corps, de l'autre, du respect des personnes, des désirs, est indispensable pour éviter les déviances, les comportements sexuellement violents. En développant cette mission d'orientation, c'est participer à l'éducation et à l'autonomie des jeunes dans leur vie affective et sexuelle.

Ces séances nécessitent un savoir être permettant une distanciation et une neutralité de l’intervenant vis à vis de ses propres références, un savoir faire dans la gestion d’un groupe, des interactions entre les personnes, des événements pouvant survenir lors des séances, un relais par un personnel de santé de proximité bien identifié, des personnes intervenants en binôme ayant des références communes, la pose d’un cadre de l’intervention où la confidentialité et le respect de chacun sont indispensables, une évaluation régulière de la portée de l’action sur la population éduquée, une éducation précoce progressive, adaptée aux publics, dans la continuité mais sans redondance.

 

Des formations, nécessitant des réactualisations régulières, sont incontournables pour les personnels intervenants sur ce champ.

 

Pour le SNIES UNSA Éducation, syndicat des infirmier(e)s d’exerçant de l’école maternelle à l’université, l’organisation des séances d’éducation à la vie sexuelle et affective nécessite des créations de postes infirmiers à l’Education nationale et dans l’Enseignement supérieur, une planification des heures d’éducation à la sexualité dans l’emploi du temps des élèves, la prévision d’un budget pour l’organisation de ces séances (intervenants, outils pédagogiques...).

 

Des moyens supplémentaires sont indispensables pour une politique d’éducation à la sexualité ambitieuse et efficace.

 

"Si je ne fais pas les GS, qu’est-ce que je vais faire à la place et comment vais-je justifier mon temps en primaire ? ».

 flyers parcour santé
consultation infirmiere
POURQUOI SE
SYNDIQUER
AU SNIES?
adherer

barre de separation
Consultez les dates  
calendrier scol
barre de separation

Calendrier de virement 
du traitement à l’EN

CALENDRIER
SNIES UNSA Education